Toutes les facettes des affaires et du commerce sont perturbées.
La technologie change la façon dont les produits sont fabriqués et les services fournis.

Les médias sociaux, la transformation numérique et la technologie influencent les cycles de l’information et le cycle des achats.

De nouveaux modèles commerciaux émergent : Uber, Airbnb et Netflix.

Les métiers de la finance ne font pas exception: ils sont également perturbés.
Les professionnels de la finance doivent répondre.

Quel est donc l’avenir des professionnels de la finance dont les rôles traditionnels d’enregistrement et de reporting des informations financières dans les organisations sont robotisés et automatisés ?

 

Le financier, un partenaire avant tout :

Le rôle traditionnel de la finance en tant que «contrôleurs» cède la place aux professionnels de la finance qui adoptent une approche de «partenariat» avec le reste des activités.

Cela permet de s’engager avec les gestionnaires pour apporter une valeur stratégique.

Dans les organisations de classe mondiale, les équipes financières reconnaissent qu’elles doivent sortir de leurs rôles traditionnels de pointeuses et de calculatrices de scores.

L’objectif étant désormais d’assurer un leadership stratégique au sein de leurs organisations.
Les responsables financiers ont pour tâche de créer des partenaires commerciaux efficaces au sein de leurs équipes.

Ces partenaires financiers doivent faire preuve de qualités et de compétences allant au-delà des compétences techniques traditionnelles en comptabilité et en finance.
Un nouvel ensemble de compétences est nécessaire.

 

Que signifie “être un partenaire commercial financier efficace” ?

Cette transformation des professionnels de la finance comporte deux volets : de meilleures compétences relationnelles et des compétences techniques de pointe.

Alors, ils forment un ensemble de compétences efficaces en matière de partenariat d’entreprise.
Ce qui confère aux métiers de la finance une influence stratégique puissante au sein de l’organisation.

 

C’est plus facile à dire qu’à faire :

Traditionnellement, les professionnels de la finance sont formés aux compétences techniques en comptabilité, en finance, en audit et en fiscalité.
Certains sont également formés à la gestion d’entreprise.

En outre, les professionnels de la finance dans l’espace de vérification sont naturellement soumis à un contrôle.

Cependant, même les compétences techniques requises des futurs professionnels de la finance seront très différentes.

Les futures compétences techniques des professionnels de la finance porteront sur :

  • les données et l’analyse,
  • l’utilisation de puissantes plateformes logicielles.

Celles-ci sont combinées à de puissants outils de comptabilité de gestion qui augmenteront ainsi la contribution des partenaires financiers à la création de valeur tangible pour leurs organisations.

 

Les métiers de la finance sont en pleine mutation. Leur existence même dans le futur dépendra des leaders financiers d’aujourd’hui, qui doivent non seulement se transformer mais également le reste de leur équipe financière.
Ce n’est pas un choix, c’est une nécessité.